Marathon de contrôles de vitesse - Le nombre de conducteurs récalcitrants reste trop important

BRUXELLES, 09/10/2019. – Durant 24h, à partir du mardi 8 octobre 6h jusqu’au mercredi 9 octobre à la même heure, la Police Fédérale a organisé, en collaboration avec la Police Locale, un marathon de contrôle vitesse. 1 200 778 véhicules ont été contrôlés par 133 zones de police et la Police Fédérale de la route. Les résultats sont mitigés.

Des résultats mitigés

Lors de cette douzième édition, 2,55 % des personnes contrôlées (soit 30 604 conducteurs) étaient en excès de vitesse et 181 permis ont été retirés. En comparaison avec l’édition précédente, 2,71% (soit 29 450 conducteurs) des conducteurs roulaient trop vite et 65 permis de conduire avaient été retirés. Les résultats sont donc mitigés car un trop grand nombre de conducteurs continue à ignorer les limitations de vitesse.

Speedmarathon

Conscientiser les conducteurs aux risques d’une vitesse excessive

La police rappelle que la vitesse excessive demeure l’une des causes principales d’accidents mortels sur nos routes. Chaque conducteur qui commet un excès de vitesse doit être conscient des risques qu’il prend pour sa propre sécurité, mais également pour celle des autres usagers de la route.

A travers ce type d’action régulière annoncée au préalable, la police espère contribuer à long terme au changement de mentalité des conducteurs récalcitrants. L’objectif est de rendre nos routes plus sûres et ainsi réduire le nombre de personnes tuées sur nos routes.

La lutte contre les infractions de vitesse se poursuivra tout au long de l’année.