La Police Judiciaire Fédérale de Flandre occidentale procède à quatre arrestations dans une enquête internationale en matière de drogue

Le 23 novembre 2020, des interventions simultanées ont été menées à plusieurs endroits en Belgique dans le cadre d’une enquête internationale en matière de drogue. L’action a été menée par la section drogue de la Police Judiciaire Fédérale de Flandre occidentale, sous la direction du juge d’instruction de Bruges.

L’enquête a débuté au premier semestre 2020 et a permis d’identifier un habitant de Knokke soupçonné d’être impliqué dans un vaste trafic de cocaïne. La cocaïne aurait été transportée à bord de containers chargés de minerai de manganèse. En juin 2020, le juge d’instruction de Bruges avait déjà procédé à six arrestations dans cette affaire.

Après les arrestations du mois de juin, l’enquête s’était poursuivie afin de remonter plus haut dans la structure de l’organisation. Cette enquête complémentaire, également menée au niveau international, a donné lieu le 23 novembre 2020 à des interventions simultanées à plusieurs endroits en Belgique, pour s’attaquer au sommet d’une organisation criminelle soupçonnée d’importer de grandes quantités de cocaïne dans différents pays de l’Union européenne, dont la Belgique.

À la demande du juge d’instruction de Bruges, la Police Judiciaire Fédérale de Flandre occidentale a mené treize perquisitions dans les provinces d’Anvers et du Limbourg, ainsi qu’en région bruxelloise. Elle a bénéficié pour ce faire de l’appui des Unités spéciales de la Police Fédérale, de différentes zones de police ainsi que du team FAST. Au total, près de 80 policiers ont participé à cette action sur le territoire belge. Des chiens détecteurs de drogue et d’argent liquide ont également été utilisés durant les perquisitions.

Quatre personnes ont été interpellées et placées sous mandat d’arrêt par le juge d’instruction de Bruges.

Plusieurs armes à feu ont été saisies, ainsi que 300 000 euros d’argent liquide et différents articles de luxe, dont quatre véhicules.

Les quatre arrestations réalisées en Belgique s’inscrivent dans le cadre d’une opération plus vaste, qui a permis l’arrestation au total de 40 personnes soupçonnées de trafic de cocaïne depuis le Brésil à destination de l’Europe.

La coopération internationale a permis de remonter la filière en Belgique également, pour identifier des personnes occupant une position élevée dans la structure de l’organisation.

Resultats action Europol

En référence au communiqué de presse publié par Europol :
https://www.europol.europa.eu/newsroom/news/over-40-arrested-in-biggest-ever-crackdownagainst-drug-ring-smuggling-cocaine-brazil-europe

Lien vers des informations parues au Brésil : https://www.youtube.com/embed/rf17ZvG3Jo0