La Police Fédérale reprend la mission de sécurisation de Tihange

BRUXELLES, 04/10/2018. – Le 1er octobre 2018, la première promotion d'agents de sécurisation de la nouvelle Direction de la sécurisation de la Police Fédérale est entrée en fonction. Les missions de ces agents englobent notamment la sécurisation de certaines infrastructures comme les sites nucléaires.

Comme prévu, la Police Fédérale reprend dès aujourd'hui à son compte cette mission à Tihange, désormais sans l'appui de l'armée.

La Police Fédérale est pleinement consciente des responsabilités qui lui incombent, parmi lesquelles figurent la sécurisation d'infrastructures critiques. Elle tient à souligner que le nombre de collaborateurs actuellement en charge de la sécurisation de la centrale nucléaire de Tihange est suffisant pour assurer une protection correcte et professionnelle du site. Les agents de sécurisation déjà en fonction actuellement ont suivi une formation spécifique afin de mener à bien leur nouvelle mission. Les effectifs de la Direction de la sécurisation se complètent par ailleurs de manière progressive, au même titre que la reprise des missions qui leur reviennent. 

Les négociations prévues dans le cadre du préavis de grève déposé la semaine dernière auront lieu prochainement. Elles permettront de poursuivre le débat avec les syndicats policiers, comme de coutume de manière constructive.