Direction la case prison pour le fugitif Boudidit

BRUXELLES, 21/03/2019. - Ce jeudi 21 mars, dans la matinée, le FAST (Fugitive-Active Search Team) de la Police Fédérale a procédé à l'arrestation du fugitif Abou-Sofiane BOUDIDIT, né le 27 octobre 1983 et de nationalité belge.

Le 7 mars 2012, Abou-Sofiane BOUDIDIT avait été condamné par le tribunal correctionnel de Charleroi à une peine de 8 ans de prison pour tentative d'assassinat.

Le 16 septembre 2008, peu avant 16 heures, Abou-Sofiane BOUDIDIT et son frère Bilal avaient ouvert le feu sur les passagers d'une Renault Mégane, lors d'un acte de vengeance mené contre les frères A. La fusillade avait eu lieu à proximité d'une école située non loin de la station de métro Gilly, précisément à l'heure de la sortie des classes. Plusieurs balles avaient atteint les frères A. et l'une d'entre elles avait fini sa course dans le toit d'un bus scolaire.

Abou-Sofiane BOUDIDIT avait disparu sans laisser de traces depuis plus de 10 ans, jusqu'à son arrestation ce matin par le FAST, dans une petite chambre défraîchie de la région de Ransart, près de Charleroi.
Cet ancien champion d'Europe et de Belgique de boxe thaï n'a opposé aucune résistance et a été incarcéré à la prison de Jamioulx.