Campagne BOB été : moins de conducteurs sous influence

BRUXELLES, 11/09/2017. - La dernière édition de la campagne BOB, organisée du 9 juin au 4 septembre 2017, a été une réussite. Rouler sous l'inluence de l'alcool reste un des principaux facteurs responsables des accidents de la route.

En 2016, 637 personnes ont encore perdu la vie dans des accidents de la route et plusieurs milliers ont été gravement blessées. Dès lors, une attention toute particulière continue d'être portée à la sécurité routière.
La conduite sous influence étant l’un des principaux facteurs d’accident, la police intégrée collabore pleinement, année après année, aux campagnes BOB.

Au cours de l’été dernier, 319 006 conducteurs ont été soumis à un contrôle et la majorité de ceux-ci (309 191 conducteurs) ne roulait pas sous influence. Ceci signifie toutefois que 3,1 % de ceux-ci roulaient malgré tout sous influence.
Le pourcentage de conducteurs en infraction diminue légèrement d’année en année. Lors de la campagne BOB été 2016, ils représentaient 3,2 % des conducteurs contrôlés et 3,5 % en 2015.

C’est surtout la campagne BOB hivernale qui est bien connue du grand public, ce qui explique peut-être pourquoi les services de police interceptent moins de conducteurs sous influence pendant la période de fin d’année. Lors de la dernière campagne hiver, plus de 450 000 conducteurs avaient été contrôlés et 2,3 % de ceux-ci étaient en infraction.

La lutte contre la conduite sous influence demeure une priorité de la police. La campagne BOB vise à faire prendre conscience aux conducteurs que le risque d’être contrôlé est réel. Toutefois, même en dehors des campagnes BOB, la police ne relâche pas son attention : les conducteurs doivent garder à l’esprit qu'ils peuvent être soumis à un contrôle à tout moment.

​Les résultats de la campagne BOB été sont disponibles sur notre site internet : www.statistiquescirculation.policefederale.be