Vol à main armée à Laeken

Diffusé à la demande du Parquet de Bruxelles
Lieu
Laeken
Date

Le mardi 29 décembre 2020 vers 19h50, à Laeken, un vol à main armée a été commis à la station Q8 située avenue des Pagodes.

Il est alors 19h40 lorsque deux individus entrent dans le commerce, ils font mine de vouloir acheter quelque chose. Après quelques moments d'hésitation, ils finissent par quitter les lieux sans faire d'achat.
Dix minutes plus tard, ils reviennent dans le commerce. Le second place un morceau de bois dans l’entrebâillement de la porte. Il fait le tour du comptoir et pointe un pistolet vers le visage de l'employé en lui ordonnant d'ouvrir la caisse.
Le complice s'avance alors et vide le contenu dans un sac en plastic.
Pendant toute la durée du vol, l'auteur armé maintient son arme pointée sur le visage de l'employé.
Une fois le butin en leur possession, les auteurs quittent les lieux et prennent la fuite en s'encourant.
L'enquête a permis de déterminer que la veille, le lundi 28 décembre à 19h36, les auteurs étaient montés dans un tram de la ligne 7 en direction du Heysel. Ils s'étaient alors assis et avaient fait un trajet d'une du dizaine de minutes pour descendre à la station Hembeek. A 19h47, ils avaient pénétré dans le commerce, ils étaient restés quelques minutes avant de repartir sans faire d'achat.

Le 1er auteur est âgé d’environ 25 ans. Il semble avoir la peau mate et a les cheveux foncés. Au moment des faits, il portait un pantalon de sport noir et une veste noire munie d'un écusson rond à hauteur du biceps gauche et dont la capuche est bordée de fourrure.  

Le 2ème auteur est de corpulence mince et semble avoir le teint clair. La veille des faits, il portait un pantalon et une veste de sport noir, un bonnet foncé et des baskets claires. Il était en possession d’un sac de sport noir de marque « KIPSTA » avec des inscriptions blanches et rouges sur la bandoulière. Le jour des faits, il portait une veste matelassée foncée, et un sweat à capuche gris clair.