Vol à l’aide de violences à Denderleeuw

Diffusé à la demande le Parquet de Flandre Orientale - division Termonde

Le jeudi 27 septembre 2018, un jeune homme roulait à vélo sur le chemin de halage longeant la Dendre à Denderleeuw. En arrivant à hauteur de trois jeunes, ceux-ci lui ont demandé de ralentir. Le jeune homme a ralenti et s’est arrêté. Au moment de descendre de son vélo, il a été violement poussé dans l’eau.

Le trio a dérobé le vélo et ils ne l’ont pas aidé à sortir de l’eau. La victime est restée assez longtemps dans l’eau car elle n’avait rien pour s’agripper et remonter sur la berge.
Après un certain temps, un homme a aidé la victime à sortir de l’eau. Le jeune homme était totalement choqué et est rentré chez lui à pied.

Les enquêteurs sont à la recherche de l’identité de l’homme ayant aidé la victime. Le vélo volé a peut-être été mis en vente. Il s’agit d’un vélo de course en aluminium de marque Trek, Alpha 2.1. Il s’agit d’un vélo gris avec quelques nuances bleues et des pédales à clips noires, avec deux porte-bidons avec un bidon noir classique et un autre translucide avec un bouchon vert de la marque Herbalife. Une petite sacoche était attachée sous la selle, à la tige de selle. Elle contenait une chambre à air de réserve.
Description des auteurs :
Auteur 1 : jeune homme entre 16 et 20 ans, noir de peau, mesurant 1m80 à 1m85. De corpulence élancée à sportive, il a un nez épaté et des cheveux noirs coupés très court (rasés). Il portait un pantalon kaki ou de training vert, des chaussures de sport claires (sales), un gilet à capuche foncé à moitié déboutonné. Il ne parlait pas le néerlandais, peut-être le français. Cet homme est celui qui a poussé la victime à l’eau.
Auteur 2 : jeune homme entre 16 et 20 ans mesurant entre 1m70 et 1m75. Il a le teint hâlé, plus grassouillet que le 1er auteur, mais pas gros. Il portait des habits foncés.
Auteur 3 : la victime ne se souvient pas bien de cet auteur. Il suppose que celui-ci avait un profil similaire au deuxième