Viol à Gand, probablement par un chauffeur de taxi

Diffusé à la demande du parquet de Flandre Oriental, division Gand
Lieu
Gand
Date

Dans la nuit du lundi 2 au mardi 3 septembre 2019, une jeune femme est sortie dans le centre de Gand. Vers 04h00, elle voulait prendre un taxi pour rentrer chez elle. La batterie de son téléphone portable était plate et elle n’avait pas d’argent liquide sur elle.

Elle a pris un taxi ‘Vlasmarkt’, près de ‘Sint-Jacobs’, et a été déposée dans la ‘Meulestesesteenweg’ sur ‘De Muide’, à quelques kilomètres du centre de Gand. Le conducteur s’est arrêté à la porte de son habitation et lui a demandé s’il pouvait aller aux toilettes.
Il a ensuite demandé à la victime comment il allait être réglé. Celle-ci lui a suggéré d’aller à la banque, mais le conducteur a refusé. La femme a alors été violée.
La police a enquêté sur les chauffeurs de taxi enregistrés, malheureusement sans résultat.
Selon les enquêteurs,  il se pourrait que l’auteur ne soit pas un vrai chauffeur de taxi.

Description du suspect :
C’est un homme à la peau blanche, âgé environ de 35 ans, avec des cheveux blonds coupés très court et des yeux clairs. Il semblait très fatigué. L’homme est de corpulence normale et mesure +/-1m75. Il parlait néerlandais.
Le suspect se trouvait, dans la nuit du 2 au 3 septembre, sur le parking réservé aux taxis ‘Vlasmarkt’ à Gand. Il avait une voiture foncée.
Il est possible qu’il ait été remarqué par quelqu’un durant cette période.