Home-invasion à Menin

Diffusé à la demande du parquet de Flandre Occidentale, division Courtrai
Lieu
Menin
Date

Le jeudi 02 juillet 2020 à 11h55, une personne suspecte a frappé à la porte d’une maison ‘Ter Wallestraat’ à Menin. L’homme a demandé en français la rue du Patriote. Lorsque la victime a dit qu’il ne connaissait pas la rue, il a demandé où allaient les autobus, puis est parti. Quelques minutes plus tard, le suspect est revenu et est passé lentement devant le domicile de la victime. Cette situation n’a pas semblée nette à la victime, qui réside dans un cul-de-sac. L’homme a eu le réflexe de prendre une photo du suspect.

Le suspect a ensuite de nouveau frappé à la porte. Lorsque la victime a ouvert la porte, il a été immédiatement poussé à l’intérieur sans dire un mot de ses intentions. S’ensuivi une bagarre où le suspect a soudainement sorti un couteau et s’en est pris à la victime. L’auteur a attrapé la victime et l’a enfermée dans la salle de bain. La victime a réussi à s’échapper par la fenêtre et a alerté les voisins. La nuit avant, le 1er juillet peu avant minuit, le voisin a vu deux personnes suspectes depuis sa salle de bain à l’étage. Il a vu ces deux personnes venir de la ‘Zwemkosmtsraat’ et prendre la direction de la ‘Ter Wallestraat’. Ils espionnaient la maison de la victime. Le voisin est intervenu en criant haut et fort pour voir ce qu’ils faisaient. À ce moment, ils se sont immédiatement enfuis de la ‘Ter Wallestraat’ vers la ‘Zwemkomstraat’, un cul-de-sac, perpendiculaire à ‘Kortrijkstraat’.

Le 1er juillet, les suspects auraient garé leur voiture ‘Zwemkomstraat’, où se trouve un terrain avec plusieurs garages. Peut-être quelqu’un a-t-il remarqué leur manège ce jour-là ou le lendemain, le 2 juillet ?

Auteur 1 : le suspect qui est entré dans la maison mesure environ 1m80 et est sportif. Il pratique peut-être un art martial. Il portait un pantalon bleu foncé avec une bande jaune sur le côté. Le pantalon est de marque Lacoste. Il porte des baskets blanches, une veste noire, un hoodie à capuche bleu foncé. Le suspect porte également un sac à bandoulière noir, avec une fermeture éclair en haut, une poche supplémentaire à l’avant et une fermeture éclair. Ce suspect parle Français. Il portait un couteau ou une dague. On peut supposer que ce suspect est le même homme que celui qui a circulé la veille avec un complice aux abords de la maison.

Auteur 2 : il est beaucoup plus petit et avait une boîte en main. Il portait également un pantalon avec une bande sur le côté.