Escroquerie / vol avec violence à Gand

Diffusé à la demande le parquet de Flandre Orientale - division Gand
Lieu
Gand
Date

Le vendredi 21 avril 2017, un homme d’origine chinoise a été victime d’une escroquerie classique.
Deux individus noirs de peau l’ont harcelé de coups de téléphone et de fausses promesses. Le duo avait planifié d’ouvrir un salon de massage avec la victime.
La victime est entrée dans la combine et a demandé de l’argent en prêt à plusieurs personnes pour investir 15 000 €.

Le 21 avril, ils se sont rencontrés tous les trois ‘Sint-Baafsplein’ à Gand et sont allés prendre un verre.
La victime avait l’argent dans une bourse attachée à la ceinture mais n’a pas voulu le donner immédiatement, car il se méfiait.
Tout à coup, la victime a constaté que sa bourse était ouverte et le contenu volé.
Les deux  individus l’ont poussé et il est tombé.
Les auteurs ont traversé la place en courant et sont partis vers la ‘Kruisstraat’. Ils ont été filmés à différents endroits pendant leur fuite.

Le premier auteur a entre 30 et 40 ans, a une barbe et des cheveux noirs coupés court.
Au moment des faits, il  portait un T-shirt ou une chemise rouge, une veste brune et un pantalon noir. Il était plus grand et plus mince que son compagnon.
Le second auteur est également âgé de 30  à 40 ans, a de courts cheveux noirs  et une barbe. Il est plus costaud que son comparse. Il portait une veste noire en cuir, une chemise rose et un jeans bleu clair. La  veste a été retrouvée plus tard  au lieu appelé « Oranjeberg ».

L’enquête mène vers un dénommé ‘Franky Niinnisto’ qui est en fait un faux nom. Entre-temps, son nom a changé en ‘Jack Blaise ‘.
Sur l’une des photos de son profil Facebook, il porte probablement la même chemise que lors des faits suscités.
Les enquêteurs lancent un appel aux autres victimes de ces escrocs.