2 vols à main armée au magasin Smatch à Haaltert

Diffusé à la demande parquet de Flandre Orientale division Termonde
Lieu
Haaltert
Date

Le vendredi 15 mai 2015 vers 18h30, soit une demi-heure avant la fermeture, un homme masqué entre dans le commerce situé dans la Huytstraat à Haaltert. Une employée se trouve à la caisse pendant que sa collègue réalise le travail admistratif dans le bureau où se trouve le coffre-fort.
L'auteur menace avec une arme la caissière en disant"le tiroir-caisse, le tiroir-caisse". L'employée court vers sa collègue qui se trouve dans le bureau mais elle est poursuivie par le malfrat. Sous la menace de son arme, il se fait ouvrir le coffre mais celui-ci ne contient rien et exige le contenu des tiroirs-caisse.

Sous la menace, les employées ouvrent les caisses enregistreuses et l'individu s'empare de la monnaie et des billets. Il place le butin dans un sac de sport noir. Il casse le téléphone et les tiroirs-caisse avant de prendre la fuite.Un témoin a vu l'auteur prendre la fuite sans sa cagoule. Il a pu établir une bonne description. Un autre témoin a poursuivi l'auteur (voir les caméra de surveillance). Les enquêteurs souhaitent que ce précieux témoin se manifeste.

Description de l'auteur :
Il est âgé entre 25 et 30 ans et mesure entre 1m75 et 1m80. Il a le teint hâlé et est d'allure soignée. Il est de corpulence athlétique. Il s'exprime en néerlandais. Au moment des faits, il portait un pantalon foncé, des gants noirs et était en possession d'un pistolet noir.

Six semaines plus tard, le vendredi 26 juin vers 18h55, le même magasin est à nouveau victime d'un vol à main armée. Cette fois, l'auteur est armé d'un couteau de cuisine. Il menace la caissière et s'empare de l'argent du tiroir-caisse et exige le contenu de la 2ème caisse. La caissière ouvre la caisse mais celle-ci est vide. L'auteur prend la fuite.

Description de l'auteur
L'auteur mesure 1m70 et est très mince. Il a le teint très foncé. Au moment des faits, il portait un pull à col roulé qu'il avait relevé jusqu'à son nez et un bonnet noir.
Si vous reconnaissez l'individu sur le portrait-robot ou si vous avez des informations sur ces faits, veuillez prendre contact avec les enquêteurs. Il est aussi demandé à la personne qui a poursuivi l'auteur de se manifester auprès des enquêteurs.