Meurtre de Lieve Desmet

Diffusé à la demande Procureur du Roi de Courtrai et du juge d'instruction Deltour
Lieu
Kanegem
Date

videoVidéo Telefacts Crime (VTM) [ 84,6 MB - fichier .wmv ]
Au printemps 1984, Lieve Desmet (13 ans) disparaissait de Dentergem. Fin juillet, le corps sans vie de la jeune fille est retrouvé à Kanegem. La police et le parquet ont procédé à une enquête importante mais il reste encore beaucoup de questions sans réponse. Si vous en savez plus, n'hésitez pas à prendre contact avec les enquêteurs.

Preview Telefacts Crime

LES FAITS (07/05/1984 - 16h10)Lundi 7 mai 1984, Lieve Desmet, âgée de 13 ans, disparaissait de Dentergem.Lieve était élève à l'Institut 'Heilige Familie' (actuellement 'De Bron') à Tielt. Elle a été aperçue pour la dernière fois ce lundi devant le portail vert de l'école. Elle se trouvait à côté de son vélo, prête à repartir à la maison. Elle partait toujours de l'école Heilige Familie située Hultsplein à Tielt, empruntait la Driesstraat, puis se rendait à la maison familiale à Dentergem via une route champêtre,. Mais cette fois-ci, elle n'y est jamais arrivée. (07/05/1984 - 16h40)Le soir même, le vélo et le cartable de Lieve sont retrouvés dans la Marialoopstraat à Tielt. Cette rue est sur le chemin normalement emprunté par Lieve. (29/07/1984 - 20h00)Dimanche 29 juillet 1984, le corps sans vie de la jeune fille disparue est retrouvé dans un champ d'orge le long du Oude Gentweg , près de Kanegem et de Arsele, à quelques kilomètres du lieu où a été retrouvé son vélo. La pauvre fille avait été violée et tuée. Jusqu'à ce jour, l'auteur n'a toujours pas pu être identifié. UN SUSPECT(14/09/1984)Vendredi 14 septembre 1984, un mois et demi après la découverte du corps de Lieve Desmet, Gustaaf Vande Veire, âgé de 47ans, disparaissait de Tielt. Cette personne habitait alors avec son fils au Café 't Meerlaantje, proche du pont surplombant la Driesstraat à Tielt, un lieu que Lieve Desmet empruntait quotidiennement. Gustaaf Vande Veire était gérant du café et chauffeur routier indépendant. Il a subitement disparu avec son véhicule, une Volvo 144 model 1970 de couleur rouge, muni de l'immatriculation FCA-327. Depuis ce jour, il n'a plus jamais été revu. Ce chauffeur disparu reste un suspect dans le cadre de ce dossier, même si sa culpabilité n'a jamais pu être démontrée avec certitude. Les enquêteurs n'exclut pas non plus l'idée que le meurtrier puisse avoir bénéficié d'une aide extérieure. Dans les années 63-65, Gustaaf Vande Veire a hébité dans la région de Gosselies et de Warneton. De même que son fils est né à cette période à Roux.UNE PISTE (28/09/1984)Le 28 septembre 1984, deux semaines après la disparition de Gustaaf Vande Veire, le certificat d'immatriculation a refait surface dans le bassin d'évitage du canal Roeselare-Leie, à environ 1 km de du port de Roeselare.(11/02/2009)Presque 25 ans plus tard, le 11 février 2009, lors d'une action de fouille dans le port de Roeselare pour retrouver une personne disparue, l'épave d'une Volvo 144 a été découverte. Bien qu'il n'y ait encore aucune preuve, il est possible que la Volvo retrouvée appartienne à Gustaaf Vande Veire, malgré qu'aucun corps n'ait été retrouvé. Les questions suivantes restent donc en suspend :- Est-ce bien la voiture de Gustaaf Vande Veire ?- S'agissait-il d'un accident ou d'un acte suicidaire ?- Gustaaf a t-il été victime d'une bande et aurait été poussé dans le canal ?- Ou bien n'était-il pas absolument pas à bord et a-t-il créé un scénario d'accident pour noyer des preuves ?Si Gustaaf Vande Veire était toujours en vie aujourd'hui, il aurait à ce jour 72 ans. Il aurait la main gauche mutilée à la suite d'un accident. Le service Forensic Facial Imaging de la police fédérale a réalisé une photo vieillie de l'intéressé. Pensez-vous avoir vu cet homme ou savez-vous où il réside, les enquêteurs aumeraient le savoir.Il n'y a actuellement aucune preuve que Vande Veire soit impliqué dans le viol et le meurtre de Lieve Desmet. Il y a plus de probabilités que le meurtre de Lieve et la disparition de Gustaaf penadant la même période et dans la même région soient dûs à un pur hasard. LE PROFIL DU SUSPECTSur base de toutes les informations pertinentes et d'une visite sur les lieux des faits, les collaborateurs du service comportemental de la police judiciaire fédérale ont dressé un profil du suspect. Ceci pourra aider à l'identification. Toutes les conclusions vont dans le même sens. Mais il ne s'agit que d'hypothèses probables. Le suspect :- avait visiblement un lien avec la région,- avait pris un risque relativement important en agissant de jour et sur un terrain à ciel ouvert, - n'a montré aucune empathie- absorption d'alcool probable avant les faits,- avait probablement d'autres facteurs de stress, tels que des problèmes financiers ou relationnels, - a agit par impulsivité, aidé par une opportunité, - a agit par intérêt personnel, et pour assouvir ses besoins de satisfaction. - avait probablement déjà commis dans le passé des agisssements de nature sexuelle, - Pourrait être une personne étrange, bizarre, - aurait pu être soutenu par un tiers, consommé plus d'alcool, être irascible. (questions en rapport avec la victime)1) Avez -vous encore aperçu Lieve Desmet, seule ou accompagnée, après qu'elle ait quitté l'école à vélo le lundi 7 mai 1984 ?2) Avait-elle un rendez-vous et serait-elle restée pour discuter avec une personne?3) Avez-vous remarqué quelque chose de suspect entre le 7 mai, date de sa disparition, et le 29 juillet 1984, jour de la découverte de son corps ?4) En savez-vous plus sur ces faits? Peut-être que l'auteur, au fil des années, aurait fini par se confier. 5) Avez-vous retrouvé les lunettes et les sandalles de Lieve ou reconnaissez-vous cette corde, et à quelle fin elle a été utilisée ? (questions en rapport avec l'auteur)6) En savez-vous plus concernant la soudaine disparition de Gustaaf Vande Veire en 1984 ?7) Qui aurait aperçu Gustaaf Vande Veire le 14 septembre 1984, seul ou accompagné, au café De Viking à Roeselare ?8) Avez-vous encore vu Gustaaf Vande Veire ou son véhicule après le 14 septembre ?9) Avez-vous vous-même été victime d'une agression durant la même période et dans la même région ? 10) Pensez-vous reconnaître une personne sur base du profil exposé ? Tout témoignage, même moindre, peut être important pour la suite de l'enquête.