Meurtre de Johan Van Der Heyden à Lint

Diffusé à la demande le parquet d'Anvers
Lieu
Zoersel
Date

Le dimanche 2 juin 2019 à 20h30, Johan Van Der Heyden (56) a quitté son domicile situé Veldstraat à Lint. Il a pris son véhicule pour se rendre chez sa compagne habitant à Zoersel, Wandelweg. À 22h30 , Johan avait encore un client en ligne. Ce qui s’est passé par la suite est flou. Selon la petite amie, il n'y avait aucun problème et Johan est parti le lendemain.
La voiture de Johan a été prise en photo par plusieurs caméras le lundi 3 juin.

La voiture est particulièrement reconnaissable : il s’agit d’une camionnette Peugeot Boxer blanche avec une grande échelle sur le toit immatriculée 1-AHJ-252.
Il n'est pas certain que Johan était lui-même au volant car les photos ANPR montrent à chaque fois l'arrière de la voiture et pas le conducteur. Donc, si quelqu'un a vu la camionnette ce jour-là avec ou sans Johan au volant, c'est évidemment une information très utile pour les enquêteurs.
L'itinéraire emprunté par la camionnette a probablement commencé à Zoersel vers Brecht. A 11h52, elle a été enregistrée dans la Brugstraat.
Il a ensuite probablement pris la E19 jusqu'à Anvers, en passant par le ring menant au Singel avant de faire demi-tour et reprendre la direction de Zoersel.
A 12h35, une caméra a capté la camionnette sur le ‘BinnenSingel’ en direction de Berchem et à 12h52, la camionnette a été filmée roulant sous le pont Posthof à Berchem. A 13h33, elle a été filmée à Schilde et à 13h41 à Zoersel.
Les enquêteurs n'ont aucune idée de la raison exacte pour laquelle la camionnette a emprunté cette route. Un appel à témoins est donc émis afin de savoir qui se trouvait au volant et qui aurait aperçu la camionnette.

Plus tard dans la journée (le 3 juin), la fourgonnette est repartie de Zoersel.
A 15h29, une caméra de la E19 a de nouveau enregistré le véhicule à Brecht, vers les Pays-Bas. A 15h48, une caméra a repéré le véhicule sur l'A12 juste avant la frontière à Zandvliet. C'est là que la plaque de Johan a été enregistrée en dernier. La photo a été prise par l’avant et la physionomie du conducteur ne correspond pas à Johan. Qui conduisait le véhicule ? Où était Johan ? Il se pourrait qu'il était allongé à l'arrière. Toutes les informations à ce sujet sont bien sûr les bienvenues.

Sur les photos de la caméra routière, une VW Fox foncée immatriculée aux Pays-Bas 3 XJS 39 semblait suivre la fourgonnette. C’est la voiture d’un des suspects. Une VW Polo gris clair immatriculée aux Pays-Bas XR 161 P a aussi un rapport avec la disparition. Les enquêteurs lancent un appel aux personnes qui ont peut-être vu les 3 ou 2 des 3 voitures sur la route entre Zoersel et Steenbergen.

Depuis l'A12 à Zandvliet, ils ont roulé le long de petites routes et n'ont pas croisé une seule caméra. Johan a probablement été emmené au parc de caravanes de Steenbergen (NL) ou dans les environs immédiats.

Il est possible qu'il était encore en vie à ce moment-là et qu'il était dans le coffre depuis quelques jours.
La camionnette a été vendue le 5 juin et l'acheteur est connu. La camionnette se trouvait sur le Schansdijk (NL). La camionnette a été complètement dépouillée. Le matériel de plomberie était sorti, l'échelle était sur le toit. Il y avait des plaques d'immatriculation hollandaises dessus. Peut-être que ce matériel a été offert quelque part ?

Dans le coffre, le labo a retrouvé des traces de sang de Johan. Les enquêteurs soupçonnent une issue dramatique à cette histoire.
Les chercheurs supposent que Johan n'a pas survécu et qu'il a dû disparaître assez vite. La police fait donc appel aux commerçants et aux particuliers qui ont vendu du matériel durant la première semaine de juin. Ils sont à la recherche d'une scie, d'une scie électrique ou d'une tronçonneuse ainsi que d'un réservoir de ciment ou de mortier car il semble qu'un tel réservoir ait été utilisé pour transporter des débris corporels. L'achat du matériel a pu se faire aussi bien en Belgique qu'aux Pays-Bas.

On suppose que la VW Fox de couleur foncée a été utilisée pour faire disparaître le corps. Peut-être que quelqu'un a vu la voiture circuler ou stationner dans un endroit isolé. Il est possible que Johan ait été jeté dans le canal Escaut-Rhin. La police fait donc appel aux plaisanciers pour savoir s'ils ont remarqué quelque chose d'étrange au cours de la première semaine de juin.