Meurtre à Zelzate

Diffusé à la demande le juge d'instruction et le parquet de Flandre Orientale - division Gand

Le mardi 3 octobre 2017 dans l’après-midi, un magasin de fournitures scolaires et de bureau a été attaqué dans le centre de Zelzate. Ce commerce, dénommé ’t Ateljeeke’, se trouve au carrefour de ‘Oostkade’ et de ‘Marktstraat’. La commerçante a reçu des coups de couteau et a été mortellement blessée lors de l’attaque.
’t Ateljeeken’ se trouve au centre-ville et, à cette heure de la journée, il y a beaucoup de passage. Ce mardi-là, une cirque était aussi installé de l’autre côté de la rue. C’est pourquoi les enquêteurs lancent un appel à témoins. L’enquête a déjà permis de recueillir plusieurs témoignages qui permettent de définir une ligne de temps lors de laquelle les faits se sont produits.

 

Vers 15h05 – 15h15,  un témoin a vu, en sortant de son véhicule, un homme se tenant sur le passage pour piétons devant ’t Ateljeeken’. Il était dos au magasin et a attiré son attention car il avait l’air dans la lune et semblait méditer.

Description : il portait un jean, une veste en imitation cuir et était mal rasé. Il mesurait environ 1m80 et avait une allure non soignée.

Vers 15h30, une jeune fille de 13 ans est entrée dans le magasin pour acheter quelque chose. Au moment où elle voulut payer à la caisse, un homme suspect est entré et est resté debout derrière elle. L’homme a fait signe à la commerçante que la jeune fille pouvait passer.

Description du suspect : il portait un pantalon en jean, une veste en faux cuir et un bonnet foncé. De corpulence maigre, il avait une apparence négligée et n’était pas rasé. A sa sortie du magasin, la jeune fille a vu que l’horloge de l’église indiquait 15h40. Cela pourrait être le même homme que sur le passage pour piétons. Qui reconnaît cet homme ou l’a vu à cet endroit ?

 

Un autre témoin important, une dame, avait choisi ses achats et voulait payer à la caisse, mais la commerçante était introuvable. A 15h56, elle décida de sonner sur la ligne fixe du magasin à l’aide de son GSM, mais ne reçut aucune réponse. Il est probable que la commerçante avait déjà été attaquée.
A 16h05, un client a vu la victime gisant au sol.

Si quelqu’un a plus d’informations ou a vu quelque chose de suspect entre 15h00 et 16h05, le moindre détail peut aider les enquêteurs.

L’auteur pourrait également être blessé car la commerçante s’est défendue. Il pourrait aussi y avoir des traces de sang sur les vêtements de l’auteur.