Cold Case : attaque de fourgons à Dilbeek en 1995

Diffusé à la demande du Procureur du Roi de Bruxelles
Lieu
Dilbeek
Date

Durant les années '90, une vague d'attaques sur fourgons sévissait sur le territoire belge. Mais c'est une attaque en particulier commise en 1995 qui intéresse aujourd'hui les enquêteurs.

Cette attaque avait grièvement blessé une jeune fille de 10 ans. Nous sommes le 19 décembre 1995 sur la bretelle d'entrée d'autoroute à Dilbeek, le braquage vient d'être commis… En pleine heure de pointe. Plus de 70 coups de feu ont été tirés par les gangsters et une fillette de 10 ans, touchée au dos, est évacuée en ambulance. Elle ne retrouvera plus jamais l'usage de ses jambes. Les auteurs se trouvaient dans deux camions, prêts à intervenir. Ils attendaient deux fourgons, qui, à cause du trafique, roulaient à une certaine distance l'un de l'autre. Alors que le premier fourgon se lança sur la bretelle d'entrée d'autoroute en direction de Charleroi et Mons, un camion lui barra la route et l'empêcha d'atteindre l'autoroute. Des hommes cagoulés et armés commencèrent à tirer sur le fourgon. Le second fourgon se rendit compte de la situation et entama une marche arrière. Le 2ème camion des malfrats ne parvint pas à le bloquer et se plaça derrière le 1er fourgon. Les braqueurs chargèrent le butin dans deux véhicules volés, une BMW 750 et une Audi 100 Avant, et prirent la fuite en direction d'Anderlecht. Ces voitures furent retrouvées incendiées un peu plus loin à Dilbeek. Mais des auteurs, plus aucune trace. Au moins 8 auteurs étaient impliqués dans ce hold-up, deux personnes ont été inculpées mais l'affaire n'est toujours pas close. Il s'agit ici d'auteurs très professionnels, qui ont agit dans un style commando, avec une connaissance d'armes à feu de guerre et d'explosifs.

Face à la violence de cet acte et aux conséquences tragiques pour cette jeune fille de 10 ans, les enquêteurs lancent un appel à témoins à toute personne qui détiendrait encore des informations qui pourraient faire évoluer l'enquête.