Escroquerie avec de la fausse monnaie par une organisation criminelle à Bruxelles

Diffusé à la demande du parquet de Bruxelles
Lieu
Bruxelles
Date

Le samedi 3 octobre 2020, les victimes ont été escroquées par une organisation criminelle lors de l’échange de 21 bitcoins (d’une valeur de 221 550 €) contre des liquidités.

Vers 10h20, le suspect disant s’appeler Simon est arrivé à l’hôtel PLAZA de Bruxelles, où il a rendez-vous avec les victimes pour le transfert de bitcoins. L’individu a demandé aux victimes de le suivre jusqu’à l’hôtel Maison du Dragon, boulevard Adolphe Max. Sur place, seule la victime en possession des bitcoins est autorisée à rentrer avec « Simon ». Dans la salle de réunion, ils ont été reçus par un autre suspect. Les suspects ont remis l’argent, à savoir 15 liasses de 100 x 200 euros. La victime a vérifié les billets à l’aide d’une machine, après quoi les suspects les ont entouré d'un ruban et les ont mis dans un sac. La victime a ensuite effectué la transaction des 21 bitcoins. Ce n’est que plus tard dans la journée que la victime a découvert que l’argent était faux.

Plusieurs réunions et appels téléphoniques ont précédé la rencontre. À l’origine, les victimes ont été contactées par un suspect qui disait s’appeler Vincent Ebner et affirmait qu’il travaillait pour une société d’investissement. Après un rendez-vous à Paris, le transfert des bitcoins devait avoir lieu le mercredi 30 septembre 2020 rue Neuve à Bruxelles. Vers 10h00, les victimes ont rencontré les partenaires d’affaires présumés d’Ebner, au snack Exki. La transaction n’a finalement pas pu avoir lieu ce jour-là et un nouveau rendez-vous a été convenu pour le 3 octobre.

 

Description des suspects

Suspect 1 : ‘Simon’, âgé entre 25 et 35 ans, mesure environ 1m75 et est de corpulence normale. Il a les cheveux noirs coupés court et une barbe foncée. Au moment des faits, il portait une veste bleu foncé, un pantalon foncé, une chemise bleu clair et des chaussures de ville brunes.

Suspect 2 : il mesure environ 1m70 et a le nez épaté. Au moment des faits, il était habillé en gris.

Suspect 3 : il a les cheveux noirs coupés court. Au moment des faits, il portait un jean foncé et déchiré, une veste foncée, une chemise claire, des chaussures noires et des lunettes. Il parlait espagnol.

Suspect 4 : ‘Vincent Ebner’, d’apparence asiatique et avec des cheveux bruns foncés. Il mesure 1m80 et est de corpulence costaude.

 

Ce type de fait est la plupart du temps commis par des familles dites de gens du voyage, opérant souvent selon le même mode opératoire. Prétextant des transactions commerciales, contact est pris avec des particuliers à qui il est proposé de vendre pour un gros montant. Les victimes potentielles sont généralement attirées à l’étranger pour conclure la transaction. Le prix est peu négocié, mais il est souvent demandé d’échanger d’autres devises en euros.