Aller au contenu principal
Appelez le 101 pour une assistance policière urgente.
Banner federale politie

Surfons Tranquille: Encore une arnaque visant Microsoft

A chaque modification de l’environnement Windows et, notamment, lorsqu’une nouvelle version voit le jour, on voit aussi revenir une arnaque qui fait beaucoup de victimes dans les pays anglo-saxons. Mais les pays francophones ne sont pas épargnés. L’occasion de vous expliquer le fonctionnement d’une version récente.

Vous êtes en pleine lecture de votre profil, par exemple et une fenêtre pop-up apparaît. Le message contenu vous précise qu’une infection a été détectée sur votre ordinateur et que vos données personnelles sont en danger. Vous cliquez et vous êtes invités à prendre contact avec le service d’assistance de Microsoft dans les 5 minutes sous peine de voir votre ordinateur complètement bloqué.

Inquiet, vous donnez suite et votre interlocuteur confirme que le module de sécurité qui équipe votre système d’exploitation a détecté une activité anormale qui pourrait correspondre à celle d’un logiciel malveillant.

Votre correspondant vous demande de relancer votre navigateur Internet. Une fois celui-ci actif, il vous demande de vous rendre sur un site dont il vous dicte l’adresse. Vous y découvrez une interface très professionnelle agrémentée de multiples logos de Microsoft.

La page d’accueil fait référence au service d’assistance avec lequel vous êtes en contact.

Confiant, vous répondez à l’invitation de votre interlocuteur de cliquer sur un lien qui, vous affirme-t-il, lui permettra de lancer un test de sécurité. Et effectivement, vous découvrez que le curseur de votre souris lui obéit désormais. Quelques opérations techniques dont vous êtes spectateur, installé devant votre écran et la conclusion du technicien qui tombe, sans appel: vous l’avez échappé belle, il y avait bien un logiciel malveillant.

Il vous propose alors de cliquer sur un nouveau lien vous permettant de faire le choix d’un abonnement de sécurité qui, vous dit-il, préservera désormais votre machine de ces mauvaises surprises.

Autant préciser que si vous payez, la somme versée ne servira qu’à gonfler l’escarcelle des escrocs.

Pour terminer, sachez qu’il est aussi possible que vous soyez contacté directement par un call center vous informant que votre ordinateur a été infecté.

Ne donnez donc aucune suite et raccrochez !