Nouvelles règles pour les e-steps à partir du 1er juillet

Le 1er juillet, la loi appliquera des règles pour les e-steps, monowheels et autres appareils de locomotion qui circuleront sur la voie publique. Dès lors, pour votre sécurité routière, nous vous conseillons de vous mettre à jour et prendre connaissance de la liste des points repris ci-dessous : 

estepmania
  • Votre trottinette est-elle plus rapide que la marche du piéton ? Alors, vous devez suivre les mêmes règles de circulation que les cyclistes. Donc, votre place est sur la piste cyclable. Vous devez également vous assurer d’être visible pour tous les usagers. L’engin doit être équipé de réflecteurs blanc et rouge tant à l’avant qu’à l’arrière, ainsi que sur les roues ou les côtés. Prévoir aussi des feux d’éclairage pour les conditions de faible visibilité, notamment le soir et la nuit. 

  • Vous pouvez circuler avec un e-step à partir de 16 ans, à l’exception des zones résidentielles, des rues de jeux et des zones piétonnes où les cyclistes sont autorisés. 

  • A moins que votre scooter ne soit équipé d’un siège passager, vous n’êtes pas autorisé à transporter des personnes. 

  • Vous ne devez pas laisser l’engin n’importe où. Pareil qu’un conducteur (de cyclomoteur), vous devez le stationner aux endroits prévus à cet effet, comme si c’était votre propriété. 

  • Les bagages ne peuvent pas dépasser de plus de 50 cm à l’avant comme à l’arrière et d’une hauteur de plus de 2,5 mètres et 30 cm sur les côtés. Soyons réaliste, il est recommandé le minimum absolu de bagages sur un scooter ou une monoroue. 

Grâce à ces conseils, vous pouvez prendre la route sereinement et en sécurité.