Actualités

  • Un vol à l'étalage avec violence s'est produit au centre commercial « Les Grands-Prés » dans un commerce. Les gardes de sécurité ont interpelé l'individu en flagrant délit de vol d'un lisseur à cheveux. La Police est intervenue directement et la personne a été privée de liberté et fera l'objet d'une citation directe au tribunal.
  • Des violences et agressions ont été commises envers des personnes âgées ces derniers jours. Une personne a été interpelée et placée sous mandat d'arrêt.

Ce vendredi 26 janvier 2018, des contrôles alcoolémie ont été effectués sur Mons et Ghlin.

Grâce à l'utilisation du sampling (appareil visant à contrôler les conducteurs plus rapidement en signalant la présence de vapeurs d'alcool dans le véhicule ou dans l'air) 127 conducteurs ont été contrôlés. Pour 25 d'entre eux, le sampling a détecté une vapeur d'alcool.

Pour affiner ces résultats, un éthylotest est réalisé. 18 personnes se sont avérées positives et se sont vues retirer leur permis pour une durée de 3h, 6h ou 15 jours.

Ce samedi 27 janvier 2018, plusieurs contrôles ont été effectués dans 4 établissements HORECA sur St-Symphorien, Cuesmes et Mons.

Dans ce cadre, la Zone de Police Mons/Quévy assure la sécurité des contrôleurs AFSCA, ONEM, AGFisc (contrôles fiscaux) et des Inspecteurs des Lois Sociales. Elle réalise également les devoirs judiciaires afférents (personnes signalées, à rechercher…).

4 PV pour travail au noir ont été dressés. 2 établissements sur les 4 étaient en ordre au niveau AFSCA. Les scellés ont été placés sur les deux autres établissements.

Ce samedi 20 janvier 2018 en soirée, nous avons procédé au contrôle de 8 établissements Horeca sur Mons, Nimy et Maisières.

Les résultats sont le résultat de la collaboration entre 9 contrôleurs des lois sociales, 3 contrôleurs de l'AFSCA et 6 policiers de la Zone de Police Mons/Quévy.

Parmi les 8 établissements visés, 6 employaient des travailleurs au noir ! 3 établissements n'étaient pas en ordre au niveau AFSCA.

3 établissements ont également été fermés et la caisse a été saisie pour l'un d'entre eux.

Il s'agit d'un radar automatique placé afin de dissuader les automobilistes trop pressés.

Sur l'espace d'une semaine, nous avons contrôlé 32074 véhicules. 1,2% (385 véhicules) d'entre eux dépassaient la vitesse autorisée et ont été verbalisés.

Un véhicule a même été flashé à 104km/h ! Soit plus de deux fois la vitesse autorisée qui est de 50km/h !