Pistolets à air comprimé : où puis-je m'exercer au tir ?

Les particuliers qui souhaitent acquérir un pistolet à air comprimé ou à cartouche de gaz se posent souvent des questions : quel type d'arme puis-je détenir ? Faut-il l'acheter chez un armurier ou non ? Dans quelles conditions la transporter ? Dois-je tirer dans un stand de tir ?

Armes soumises à autorisation ou en vente libre ?

Notre article précédent consacré aux pistolets et carabines à air comprimé précisait que la loi sur les armes classait ce type d'armes dans les catégories, soit des armes en vente libre, soit de celles soumises à autorisation, selon la puissance du projectile et les dimensions du canon et de la longueur totale de l'arme.

C'est ainsi que les armes «courtes» à air comprimé ou à cartouche de gaz, dont l'énergie cinétique du projectile est supérieure à 7,5 joules, sont soumises à une autorisation de détention.

Pour rappel, il faut entendre par «arme courte» toute arme dont la longueur du canon ne mesure pas plus de 30 cm et dont la longueur totale ne dépasse pas 60 cm. Il s'agit de ce qu'on appelle communément les «pistolets à plomb».

La détention à domicile des armes en vente libre n'exige aucune formalité, tandis qu'une autorisation de détention est obligatoire pour celles dont la vente est réglementée.

Tir sportif : une exception à la règle des 7,5 joules

La loi sur les armes prévoit des facilités pour le tir sportif. Ainsi elle fait une exception à la règle générale des 7,5 joules pour certains types de pistolets, propulsant leur projectile par air ou gaz comprimé, spécialement conçus pour le tir sportif.

L'arrêté royal du 30 mars 1995, qui est toujours d'application, range dans la catégorie des armes en vente libre les armes courtes conçues pour le tir sportif, réunissant toutes les caractéristiques suivantes :
 

* la longueur de visée de l'arme est supérieure à 30cm

* le poids total de l'arme est supérieur à 1 Kg

* l'arme est munie d'un dispositif de visée comportant au moins une hausse réglable en dérive et en hauteur

* le calibre de l'arme est de 4,5mm (.177)

* le chargeur ou le magasin de l'arme a une capacité de cinq coups au plus.

Où acheter une arme à air comprimé ?

En principe la vente d'armes à air ou à gaz comprimé est réservée aux armuriers, mais le propriétaire d’une arme, peut s’en défaire dans le cadre de la gestion de son patrimoine en respectant la législation ad hoc.

Pour ce qui concerne la vente d’armes à air ou à gaz comprimé réputées en vente libre, il y a néanmoins plusieurs règles à observer :

  • L’arme ne peut pas être vendue à des mineurs, donc la vente ou la cession ne peut avoir lieu que sur présentation de la carte d'identité ou du passeport de l'acquéreur.
     
  • Elle ne peut pas être vendue sur les marchés publics ou à d’autres endroits sans établissement permanent.
     
  • Il est prohibé de les vendre à distance, que ce soit via internet ou par commande postale.

Les armes à air ou à gaz comprimé classées dans la catégorie des armes soumises à autorisation, suivent les procédures de vente, d’acquisition et de détention propres à cette catégorie.

 
Où puis-je tirer avec une arme à air ou à gaz comprimé ?

Le tir avec les armes à air ou à gaz comprimé en vente libre n’est pas concerné par l’arrêté royal du 13 juillet 2000 concernant les stands de tir pour armes à feu. Par conséquent, il est possible de tirer dans un domaine privé, pour autant qu’on respecte la sécurité et l’ordre public. 

Le tir à air ou à gaz comprimé se pratique également dans des stands de tir appropriés. Ces installations doivent répondre aux critères de sécurité et de protection de l’environnement définis par la loi.

Rappelons enfin que le port en public d'arme en vente libre est toujours soumis à un motif légitime. Lors du transport, ces armes ne peuvent pas être chargées et on ne peut pas être en mesure de pouvoir s’en saisir immédiatement.

Article précédent : Puis-je détenir un pistolet ou une carabine à air comprimé ?

Danny BOYDENS
 
Commissaire de Police er

 

Source: www.secunews.be