Opération "Petits Policiers 2018" – Commune de Tintigny

Pour la troisième fois, le Conseil des enfants de la Commune de Tintigny a organisé l’Opération Petits Policiers.

Sensibles aux problèmes de sécurité routière encore trop fréquents, les enfants composant le Conseil ont choisi de réitérer leur action de prévention routière aux abords de deux écoles de la commune (Ecoles de Bellefontaine et de Tintigny).

Se glisser dans la peau d’un policier en étant élève est un vrai défi ! Certains conducteurs se montrent parfois récalcitrants et ont bien des difficultés à se prêter au jeu. Mais fort heureusement, cela ne concerne pas la majorité et les « vrais » policiers veillent au grain.

L’opération s’est déroulée le lundi 07 mai 2018 à la sortie des classes sur les deux implantations. Par groupe de quatre, accompagnés par un policier, la tâche des « petits policiers » était ardue pour vérifier les véhicules sur les deux sites. Vêtus d’une chasuble, d’une casquette spécialement créée pour l’occasion et du matériel adéquat, ils se sont  présentés avec une certaine appréhension. Mais les enfants étaient conscients de l’importance de leur mission et dès l’arrivée du premier véhicule, ils étaient à l’aise. Les élèves ont rencontré les conducteurs et remis un porte-clés ou un désodorisant de voiture à ceux qui respectaient bien le code de la route… et bien sûr, ont dressé une contravention à ceux pris en infraction. Pas question d’amende financière, mais une peine qui consiste à copier cent fois la règle non respectée. La nature de l’infraction consiste soit à un stationnement gênant, soit l’oubli de la ceinture de sécurité. L’histoire ne nous dit pas si la punition est rédigée mais le but de cette action est de montrer aux parents que, même aux abords des établissements scolaires, le code de la route est de rigueur.

Il faut souligner le fait que les « petits policiers » ne pratiquaient pas spécialement devant leur école, en effet, ils venaient des écoles communales de Lahage, Saint-Vincent, Breuvanne, Bellefontaine, Tintigny et Rossignol.  Le bilan est tout de même éloquent avec 90 gadgets distribués contre 8 PV !  « La police est là et les parents se garent quand même mal », réagissent les « petits policiers ». Un débriefing était organisé au cours d’une collation prise ensemble avec les policiers. Des échanges de vues, des idées et des impressions ont débouché sur un point : « La sécurité aux abords des écoles, c’est notre priorité. »

 

Mélina Dubois

Pour le service communication de la zone de police de Gaume

 

Débriefing avec le responsable quartier, l'Inspecteur principal Jean-Luc Hanus

Débriefing journées petits policiers 2018