Arnaques par téléphone ou phishing : prudence

On en veut à votre argent !

Récemment, de nombreux cas d'arnaques « à la mutuelle » ou phishing ont été rapportés à nos services.

Le modus operandi se présente comme suit :

  1. Une personne vous contacte via votre ligne téléphonique en prétendant être mandatée ou appartenant à un organisme tel que la mutuelle, la banque nationale, la communauté européenne, le SPF Finances,…L'appelant vous annonce alors un remboursement de plusieurs centaines d'euros de la part de cet organisme ;
  2. Il vous invite à effectuer certaines manipulations avec votre lecteur de carte bancaire (ou digipass) et à lui communiquer ce qu'il prétend être des « informations bancaires indispensables au bon remboursement de la somme sur votre compte » ;
  3. Il peut vous demander de répéter le procédé et tente de légitimer cette nouvelle « méthode de remboursement » en invoquant certaines « modifications législatives récentes » ;
  4. In fine, les données bancaires sont utilisées à votre insu, l'auteur de l'escroquerie pouvant, dès lors, effectuer aisément un virement depuis votre compte bancaire vers des comptes tiers.

L'appelant est particulièrement convainquant et habile pour mettre son interlocuteur en confiance. Il peut notamment disposer de certaines données vous concernant (susceptibles d’être trouvées sur internet le plus souvent) ou jouer sur l’actualité de la crise sanitaire du Covid-19. Les personnes âgées sont particulièrement ciblées.

Le phishing est la variante en ligne de l'escroquerie au sens classique du terme : soutirer, au moyen de belles paroles et de propositions, des biens ou des fonds à des personnes qui ne se doutent de rien. Quand cela se passe par internet, il s'agit également d'escroquerie. Le principe du phishing (hameçonnage) consiste à attirer un internaute sur un faux site qui ressemble fortement à un site officiel d'une banque, paypal,…. La victime donne ses identifiants, mot de passe, carte de crédit en faisant confiance au site mais ces informations seront exploitées par le pirate. La victime est généralement attirée sur le faux site par un courriel lui demandant de « vérifier ses informations » suite à un bug informatique ou toute autre raison.

Conseils pratiques

Vous pensez être victime d’une arnaque, raccrochez immédiatement.

Ne donnez jamais suite à une demande d’utilisation de votre Digipass et ne communiquez jamais d’information liée à cet appareil ainsi que vos données bancaires.

Ne donnez jamais suite aux demandes d’utilisation de sociétés de transfert de fond comme Western Union, Ria Money Transfert, Money Trans, Money Gram,… lors d’un contact téléphonique avec une personne inconnue. Ces sociétés ne sont à utiliser que si vous connaissez personnellement le destinataire.

Ne vous fiez pas au numéro de téléphone qui s’affiche sur votre récepteur. Ce numéro a pu être aisément acheté sur internet.

Si vous êtes victime d’une arnaque de ce type, contactez immédiatement votre banque pour faire opposition au payement et rendez-vous ensuite auprès de votre poste de police locale pour y déposer plainte. Vous pourrez également remplir un formulaire de signalement sur le site pointdecontact.belgique.be. Si vous avez juste été victime d’une tentative, remplissez uniquement le formulaire de signalement.

N’hésitez pas à informer également votre entourage et les personnes plus vulnérables afin de prévenir cette sorte d’escroquerie.

 

Pour savoir si un site peut être consulté en toute sécurité

Vous pouvez vous reporter aux informations de sécurité relatives au site en question. Un message d'avertissement s'affiche dans le navigateur s'il s'avère impossible de consulter le site en toute sécurité ou de manière confidentielle.

Ouvrez une page dans un navigateur sur internet.

Pour vérifier la sécurité d'un site, consultez l'état de sécurité à gauche de l'adresse Web :

sécurisé Sécurisé

non sécurisé Informations ou Non sécurisé

dangereux Non sécurisé ou Dangereux

Pour consulter les détails et les autorisations du site, sélectionnez l'icône correspondante. Un récapitulatif sur le niveau de sécurité de la connexion selon le navigateur s'affiche.

 

Si vous souhaitez signaler l’agissement dont vous êtes victime et trouver des conseils et informations spécifiques à cet agissement, nous vous invitons à consulter :

https://www.safeonweb.be/index.php/fr/au-secours

https://pointdecontact.belgique.be/meldpunt/fr/bienvenue

 

Soyez vigilants !!!